Morceaux d'Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Victor et Honoré-Gabriel Riqueti ?

le 28/11/2014 1 partages 0 commentaires

"Honoré Gabriel de Riqueti"

 

Il y a peu de famille en France qui peuvent se vanter d'une telle renommée que celle des Riqueti, plus précisément celle des Riqueti de Mirabeau. Nos deux protagonistes père et fils sont né tout deux au XVIIIE et mort à 2 ans d'intervalles pendant la révolution. Ils ont laissé tout deux leurs nom à de nombreuses places et monument.Victor Riqueti est né en 1715 à Pertuis dans un hôtel des mirabeau situé sur la place du marché qui a malheureusement aujourd'hui disparu. Il est issu d'une famille qui a fuit florence au XIIIE et qui s'est installée en Provence. Cette famille joue un rôle important depuis l'annexion de la Provence par la France en 1497, notamment sur le plan militaire. Victor est né marquis de mirabeau, comte de beaumont, vicomte de pierre-buffiere en Limousin et seigneur de nombreuses autres localité. Un témoignage cette puissance familiale est traduit par l'imposant hôtel mirabeau situé sur le cours mirabeau à Aix en Provence. Victor préfigurera son fils par l'intelligence le goût immodéré des femmes et de part ses ennuis avec la justice. S'il démarre comme ses aïeux une carrière militaire faute d'argent il se contentera d'une petite vie de politico rentiers. Marié à Mme de Vassan qu'il n'aime que pour son argent il aura de ce mariage 10 enfants et de nombreuses maîtresses. Ses banqueroutes le mèneront en prison souvent ainsi que ses écrits puisque très vite Victor se rapproche de l'école économique des physiocrates à laquelle appartient François quesnay qui prône un pouvoir déregularisé au main de propriétaire terrien. En ce sens il s'oppose à l'absolutisme royal et cela lui vaut de nombreux déboires judiciaire. C'est dans un tel contexte que né en 1749 Honoré-Gabriel Riqueti en Limousin. Enfant peu gracieux selon les observateurs de son temps il sera élevé à la dure par son père, ce qui ne l'empêchera pas d'adopter beaucoup de postures de son paternel. Rapidement envoyé à Aix en Provence pour y faire son droit il s'y liera avec Portalis (futur co-redacteur du code civil) et Roquesante (futur président du Parlement d'Aix, le dernier). La jeunesse d'Honnoré fut des plus tumultueuses, brillant étudiant, bon orateur il se destine à devenir avocat. Il cours les jeunes filles partout, joue démodérement au jeux, provoque sans cesse en duel. La légende provençale sur cette époque d'ailleurs, est importante et se confond avec la vérité. On raconte que pour épouser un bon parti bien fortuné qui l'avait repoussé celui ci n'a pas hésité à soudoyer les gens de maisons pour s'introduire chez elle en son absence et s'exposer au balcon de la belle complètement nu. La rumeur courant sur la mauvaise vertu de la jeune fille obligea le père a lui céder sa main. On raconte également qu'excellent cavaliers il rendait visite à son ami Roquesante seigneur de grambois en entrant chez lui par la fenêtre à dos de cheval. Les carreaux du vestibule du château en témoignent encore...Blagueur un jour il aurait arraché des mains d'une mère son enfant de quelques mois pour le lancer à Roquesante.. On ignore l'état de l'enfant ensuite.Mauvais joueur il aurait fracassé la mâchoire de son ami a l'aide d'une queue de billard à la suite d'une partie perdue. L'examen du crâne de Roquesante à confirmé l'existence de dents cassées sur tout un côté de la mâchoire....Toujours est il que ces mauvaises moeurs et ses dettes lui valent de nombreux emprisonnement par lettre de cachets directement demandées par son père pour le "protéger" signe d'une éducation plus que dure. Vers la quarantaine suite à son procès en divorce perdue mais où il s'est illustré comme bon orateur, son père entrevoit en lui un destin politique et par l'entremise d'ami de la famille lui confie quelques missions diplomatique. Puis arrive la convocation des états généraux ou honoré, recalé par la noblesse provençale qui ne lui fait pas confiance se fait élire député du tiers états. Il en profitera pour fronder des lors et publier les comptes rendus de doléances ce qui était formellement interdit. A paris il participe activement à la première assemblée constituante et devient le conseiller principal de Louis XVI, fonction dont il tire de gros revenus. Victor meurt la veille de la prise de la bastille laissant ses titres à son fils. Celui ci n'aura de cesse des lors de faire accepter la constitution au roi et de réconcilier l'assemblée et le pouvoir royal, symbolisé par deux de ses amis robespierre et lafayette. Celui ci meurt dans l'opulence, cedant à une crise de goutte en 1791, dans un parfum de trahison. Le roi est en prison, la France est en guerre, l'heure n'est plus à la royauté. Aussi s'il fut enterré au panthéon il en fut exclu quelques temps plus tard, castres rare dans L'histoire de France.

 

Aujourd'hui les Mirabeau sont presque oubliés surtout Victor. Pourtant ils viennent de notre terroir pertuisiens et leurs noms sont affichés dans toutes les villes de France.

 

Nicolas MORLOT.

En bref Beaumont de Pertuis un petit village perdu dans les collines ….. 1051

En bref Beaumont de Pertuis un petit village perdu dans les collines …..

le 13/04/2016 1051 partages 4 commentaires

Moines à Mane ? C'est breton ? Non Prouvençaù !!!

le 10/04/2016 18 partages 0 commentaires

Impressionable Méridionaux

le 11/11/2015 46 partages 0 commentaires

Silence on coupe.

le 27/10/2015 161 partages 4 commentaires

Rien qu'une larme dans tes yeux

le 23/07/2015 1623 partages 3 commentaires

la cantatrice des collines

le 18/07/2015 33 partages 2 commentaires

Les moines de la Durance

le 16/07/2015 0 partages 0 commentaires

La Griffe du Diable

le 14/07/2015 128 partages 0 commentaires

CE BON ROY RENE

le 16/05/2015 105 partages 8 commentaires

PESTE, QU'ELLE FUT GRANDE !!

le 02/04/2015 178 partages 3 commentaires

Sacré Saint Pierre !

le 25/03/2015 20 partages 1 commentaires

Sainte Ursule à Pertuis.

le 13/03/2015 49 partages 2 commentaires

Bref les romains sont venus en Provence

le 25/01/2015 78 partages 1 commentaires

MANOSQUE LA FLEURIE ET MANOSQUE LA PUDIQUE

le 22/01/2015 115 partages 0 commentaires

LES CARMES PERTUISIENS

le 14/01/2015 58 partages 0 commentaires

NOEL EN PROVENCE

le 08/12/2014 507 partages 2 commentaires

Mistrau de dissate a jamai vist lou dilun

le 07/12/2014 129 partages 0 commentaires

LES TREIZE DESSERTS

le 04/12/2014 61 partages 3 commentaires

Nul ne doit irriter le lion

le 01/12/2014 0 partages 0 commentaires

Histoire Provençale : Connaissez vous la famille de RAFELIS ? (ou Raphaeli selon les lieux)

le 28/11/2014 46 partages 0 commentaires

Histoire Provençale et pertuisienne. Le Nom de Forbin vous parle t il ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Histoires provençale et pertuisienne. Pourquoi Les Papes en Avignon ?

le 28/11/2014 11 partages 1 commentaires

Histoire provençale et pertuisenne Toponymie ou étude des noms de villes ou de lieu.

le 28/11/2014 3 partages 2 commentaires

Morceau d'histoire pertuisienne spécial 11 novembre.

le 28/11/2014 0 partages 1 commentaires

Morceau d’Histoire pertuisienne et provencale. Connaissez-vous la maison de la Reine Jeanne ? (Rue de Beaujeu

le 28/11/2014 4 partages 1 commentaires

Légendes provençale: Roussillon...

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Morceaux d'Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Victor et Honoré-Gabriel Riqueti ?

le 28/11/2014 1 partages 0 commentaires

Morceau d’Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Jean Maynier d'Oppede (1495-1558) et les Vaudois ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Morceau d’Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez-vous Raymond de Turenne ?

le 28/11/2014 2 partages 2 commentaires

Histoire pertuisienne: le marché.

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires