Morceau d’Histoire pertuisienne et provencale. Connaissez-vous la maison de la Reine Jeanne ? (Rue de Beaujeu

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Au hasard de Balade vous traverserez peut être la rue de Beaujeu dans le centre ville. La vous serez surpris par l’ancienneté d’un des bâtiments les plus illustres de Pertuis : La Maison de la Reine Jeanne. Mais de quelle Reine jeanne s’agit-il ? Car il y en a eut deux en Provence, toute deux aussi illustre l’une que l’autre. La première née en 1326 a Naples. Elle est voué à devenir Reine de Naples et de Jérusalem, comtesse de Provence. Suite a des différent et ambitions politiques on décide en qu’elle épousera André de Hongrie, Prince de sang Hongrois mais fort laid. Refusant le couronnement de son époux sur ses terres on dit qu’elle tenta avec succès de l’assassiner ce qui déclencha une guerre terrible contre les hongrois, qui envahirent la Sicile et semèrent des troubles jusqu’en Provence, terre sur laquelle la reine se serait caché. De nombreuses légendes courent d’ailleurs sur cette cavale. La Tour de Viens se nomme Tour de la reine Jeanne car on dit qu’elle s’y serait cachée durant plusieurs semaines. On dit aussi qu’un village entier fut rasé suite a une malédiction prononcé par la reine car celui-ci l’avait trahi et vendu aux espions hongrois … un épisode qui a laissé de nombreuses traces dans la mémoire provençale. En Provence la reine Jeanne est surtout venue rencontrer le pape en Avignon qui y demeurait en ce temps pour y recevoir l’absolution moyennant la vente de la lucrative ville d’Avignon au suzerain pontife (seul pont sur le Rhône jusqu'à Vienne donc énormément de Droit de Péages) Ainsi la ville d’Avignon qui avant cette époque était une enclave des comtes de Provence en comptât Venaissin devint en 1348 propriété exclusive du pape. On note ici aussi les prémices des guerres baussanesques à suivre et des pillages de Raymond de Turenne, grâce a un maillage de plus en plus fin entre le pouvoir comtal et pontifical, certain seigneur se retrouvant tant suzerain de l’un comme de l’autre …La Reine Jeanne est morte étranglé en 1386, par un des membres de sa Cour. Cela dit rien n’atteste que cette Reine jeanne ne soit venue a Pertuis ni même y ait vécu… serait ce alors la seconde Reine Jeanne qui a laissé son patronyme a Pertuis ? La seconde Reine Jeanne fut l’épouse de son Bon Roi René (1433 – 1498) dites Jeanne de Laval. Comme beaucoup de Seigneur de l’époque en cette fin du moyen âge, celui-ci tenait un château principal a Aix en Provence, mais avait surtout une cours itinérante qui voyageait a travers toutes ses terres dans différents château comme celui de Peyrolles par exemple. Cette reine jeanne avait pris en affection Pertuis et c’est elle notamment qui donna permission a Pertuis de tenir son marché tout les vendredi. Cette reine est surtout connu pour sa régence a la mort du Roi René. Elle était chargée a ce moment de veiller a la bonne exécution du testament de son époux et de la transmission de leurs dernières terre a leur neveu puis au roi de France en 1487. Mais rein n’atteste une fois de plus que cette maison est un jour été habitée par la reine jeanne en question. Mais à qui donc cette maison a appartenu ? « Le plus probable est le Duc de La Valette, gouverneur de Provence de 1587 à 1592, quand il établit le siège de son gouvernement à Pertuis, restée fidèle au Roi. En effet la construction peut être datée des années 1585-1590 » (wikipédia)« Jean Louis de Nogaret, seigneur de La Valette et de Caumont, duc d'Épernon (Château de Caumont, mai 1554 - Loches, mort le 13 janvier 1642), militaire français, est l'un des mignons du roi Henri III, surnommé « le demi roi ».Il est, pendant trois règnes (Henri III, Henri IV et Louis XIII), l'un des principaux personnages de la noblesse française. À ce titre, sa personnalité porte les caractéristiques de l'ordre social auquel il appartient.Il a l'ambition de servir. De plus, il a l'envergure d'un homme d'État. Mais particulièrement altier, il a l'art de se créer de puissantes et profondes inimitiés. En ces époques troublées, il est profondément catholique et reste fidèle dans ses allégeances. Toutefois, son action semble suivre le sens de l'intérêt bien compris de lui-même et de son clan.Son rôle dans l'histoire de France est ambigu. Il est, de 1584 à 1589, le champion d'Henri III contre la Ligue pro-espagnole. Vingt ans plus tard, il joue un rôle essentiel dans la prise de pouvoir par les catholiques proches de l'Espagne, qui a retardé de vingt-cinq ans l'affrontement attendu entre les maisons de France et d'Autriche.L'exemple de ce grand seigneur, animé par une mentalité aristocratique traditionnelle, est un de ceux qui ont inspiré les réflexions du cardinal de Richelieu sur l'affermissement d'un état impartial au-dessus des individus et autres corps organisés. » (wikipédia)Celui-ci s’illustrera en France notamment pendant la répression des guerres de Religion et il sera crains de tout les Provencaux. Loyalistes puis guisard pour etre enfin du coté de Navarre il aura épousé toutes les causes de cette Guerre rependant la mort sur son passage pour servir ses destins politiques. Ainsi un jour alors que son armée passé par la, la population du village de Montjustin (04) qui avait pris peur a l’évocation de son nom refuse de lui ouvrir les portes du village. Furieux il fera détruire le hameau et pendre tout les habitants qu’il trouva. …On peut comprendre dés lors que Pertuis eut préféré ce souvenir du passé prestigieux des reines de Provence plutôt que celui douloureux d’un chef de guerre brutal.

En bref Beaumont de Pertuis un petit village perdu dans les collines ….. 0

En bref Beaumont de Pertuis un petit village perdu dans les collines …..

le 13/04/2016 0 partages 0 commentaires

Moines à Mane ? C'est breton ? Non Prouvençaù !!!

le 10/04/2016 0 partages 0 commentaires

Impressionable Méridionaux

le 11/11/2015 0 partages 0 commentaires

Silence on coupe.

le 27/10/2015 0 partages 0 commentaires

Rien qu'une larme dans tes yeux

le 23/07/2015 0 partages 0 commentaires

la cantatrice des collines

le 18/07/2015 0 partages 0 commentaires

Les moines de la Durance

le 16/07/2015 183 partages 1 commentaires

La Griffe du Diable

le 14/07/2015 0 partages 0 commentaires

CE BON ROY RENE

le 16/05/2015 0 partages 0 commentaires

PESTE, QU'ELLE FUT GRANDE !!

le 02/04/2015 0 partages 0 commentaires

Sacré Saint Pierre !

le 25/03/2015 20 partages 1 commentaires

Sainte Ursule à Pertuis.

le 13/03/2015 49 partages 2 commentaires

Bref les romains sont venus en Provence

le 25/01/2015 0 partages 0 commentaires

MANOSQUE LA FLEURIE ET MANOSQUE LA PUDIQUE

le 22/01/2015 0 partages 0 commentaires

LES CARMES PERTUISIENS

le 14/01/2015 0 partages 0 commentaires

NOEL EN PROVENCE

le 08/12/2014 0 partages 0 commentaires

Mistrau de dissate a jamai vist lou dilun

le 07/12/2014 129 partages 0 commentaires

LES TREIZE DESSERTS

le 04/12/2014 61 partages 3 commentaires

Nul ne doit irriter le lion

le 01/12/2014 118 partages 2 commentaires

Histoire Provençale : Connaissez vous la famille de RAFELIS ? (ou Raphaeli selon les lieux)

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Histoire Provençale et pertuisienne. Le Nom de Forbin vous parle t il ?

le 28/11/2014 55 partages 1 commentaires

Histoires provençale et pertuisienne. Pourquoi Les Papes en Avignon ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Histoire provençale et pertuisenne Toponymie ou étude des noms de villes ou de lieu.

le 28/11/2014 3 partages 3 commentaires

Morceau d'histoire pertuisienne spécial 11 novembre.

le 28/11/2014 0 partages 1 commentaires

Morceau d’Histoire pertuisienne et provencale. Connaissez-vous la maison de la Reine Jeanne ? (Rue de Beaujeu

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Légendes provençale: Roussillon...

le 28/11/2014 32 partages 0 commentaires

Morceaux d'Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Victor et Honoré-Gabriel Riqueti ?

le 28/11/2014 1 partages 0 commentaires

Morceau d’Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Jean Maynier d'Oppede (1495-1558) et les Vaudois ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Morceau d’Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez-vous Raymond de Turenne ?

le 28/11/2014 2 partages 2 commentaires

Histoire pertuisienne: le marché.

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires