Bref les romains sont venus en Provence

le 25/01/2015 0 partages 0 commentaires

 

 

Ils sont présent partout et pourtant peu de gens en connaissent l’histoire de ces romains venus en Provence et qui s’accaparèrent de ce territoire au détriment des autres peuples qui l’habitait. D’ailleurs on sait également peu de choses sur ces mêmes peuples en questions.

C’est vers -500 que les celtes  terminent leurs longue migration de l’Europe Centrale a l’Europe Occidentale en s’établissant partout jusqu’en France. Rome naissant moins d’un siècle plus tard on notera tout au long de leurs histoires communes une profondes méfiance des deux peuples se traduisant souvent par de l’animosité. Ainsi en 367 av JC. Les Gaulois attaquent Rome. C’est le fameux épisode des oies du Capitole. En 350 av JC. Ils s’emparent de Bologne et menacent Rome directement.

La tension est grande à Rome contre ceux que l’on désigne ouvertement comme les ennemis « ad eternam » des romains.

 Il se trouve qu’à cette époque les Romains n’ont pas encore le loisir de se retourner vers le  nord et entamer des conquêtes puisque ils ont maille à partie avec les carthaginois, empêtrés  dans des guerres puniques (Trois guerres de 264 à 146 av JC.). Suite à ses guerres les  Romains s’emparent de L’Espagne actuelle et sont voisins avec les grecs de Massilia qui contrôlent ce territoire et la mer qui le borde. Aussi pour des raisons commerciales, les échanges entre l’Espagne et l’Italie étant exclusivement maritimes  ils souhaitent rester en bon termes avec les phocéens. Mais en 154 av JC un évènement va changer complètement la donne.

Les Celto-Ligures, peuples habitant le sud de la France actuelle (Sud du Vaucluse, Bouches du Rhône Var Alpes Maritimes et une grande partie du Languedoc- Roussillon), se liguent pour attaquer Massilia qui demande assistance aux Romains. Les Romains battent les Gaulois et Massilia conserve à cette époque un territoire au Nord de la ville et les romains lui donne un territoire entre Monaco et Antibes, propices à fonder une colonie.

« La conquête s'effectue en trois phases : d'abord, les deux campagnes contre les Voconces et les Salyens, qui aboutissent à la fondation d'Aix-en-Provence; ensuite l'expédition victorieuse, grâce à l'alliance avec les Éduens, contre les Allobroges et les Arvernes; enfin, les campagnes de pacification et d'organisation des territoires conquis et, en 118 av JC, la fondation de Narbonne. Les Romains baptisent leur nouvelle conquête  la Province. Le reste de la Gaule est appelé Gaule chevelue. Marseille reste indépendante jusqu'en 49. »

(Source : http://palladia.pagesperso-orange.fr/geographie.htm)

consul Marius Le consul Marius : né en 157 av. J.-C. à Cereatae, près d’Arpinum et mort  à Rome en 86 av. J.-C.va jouer un rôle déterminant pour la région. Les défaites répétées  des armées romaines au nord face aux Cimbres et aux Teutons furent l'occasion pour  Marius de renouveler sa gloire et de consolider son pouvoir. Les deux peuples avaient en  effet remporté, au nord des Pyrénées, une série de victoires contre l’armée romaine,  favorisées par les rivalités entre les factions patriciennes, dont la défaite à la bataille  d'Arausio (Orange) en 105 av. J.-C. constitue le point culminant. Ces défaites avaient  affolé la population romaine, en réveillant le spectre de l’invasion de Rome par  les Gaulois au IVe siècle av. J.-C.

 C’était l’occasion pour Marius d'affirmer définitivement sa supériorité sur la nobilitas. Avec l’aide des populares, qui formaient désormais à Rome un véritable parti « marianiste », il obtint le commandement contre les deux peuples. Ses succès durant la guerre des Cimbres et sa popularité lui permirent de le prolonger en se faisant réélire (toujours in absentia) consul en 104103102 et 101 av. J.-C.23 (créant ainsi un précédent, ce type de réélection en chaîne violant les traditions institutionnelles).

 

Après avoir attendu les Cimbres (victoire sur le "géant" Theutobocus) et les Teutons dans la région d'Arles où il fit creuser, pour des raisons logistiques, un large fossé appelé Fosses Mariennes à l'embouchure du Rhône, il vainquit d'abord les Teutons aux environs d'Aix à Pourrières (qui porte depuis ce nom en raison du charnier laissé là par les légions), en 102 av. J.-C. dans une embuscade sanglante, puis écrasa les Cimbres en Gaule cisalpine à la bataille de Vercellae, près de Verceil en 101 av. J.-C.alors qu'ils tentaient de traverser les Alpes.

 

 Sa carrière ne s’arrêtant pas là il fit voter au sénat Romain  une loi permettant l’accès des citoyens les plus pauvres dans  l’armée Romaine, la rendant professionnelle. Une seconde loi  permit aux vétérans de ces armées, d’acquérir des terres  qu’ils n’avaient pas dans les territoires conquis par l’armée  Romaine, d’où une adulation de ces contemporains qui  transmirent son  nom en reconnaissance, ce qui explique la  large diffusion de ce patronyme en Provence notamment. Il  en sera de même pour césar quelques décennies plus tard.

(source wikipédia)

La conquête de la gaule cisalpine servit de base arrière à César lors de la conquête de la  Gaule chevelue, qui en profita pour agrandir les possessions d’une part s’emparant en -49 des territoires massiliens, qui avait fait l’erreur de s’allier a Pompée, et d’autre part en fondant des villes comme APTAE JULIAE la future APT.

Le neveu de César, Octave, futur Empereur Auguste, fera lui la conquête des Alpes et permettra une jonction totale avec tous les territoires dont les liaisons étaient déjà bien établi dés -118 avant JC, lorsqu’un général romain du nom de  Cneus Domitius Ahenobarbus fonde une voie allant des Pyrénées aux alpes, la Voie DOMITIA. (itinéraire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Voie_Domitienne)

Celle-ci fut renforcé par une autre voie à l’époque de l’empereur Auguste, appelé Voie Aurélienne, longeant la côte et traversant les alpes maritimes.

Il n’en demeure pas moins que toutes nos villes provençales et méditerranéennes ont toutes un passé Romains. Soit direct car elles sont fondées par eux soit indirect car ils en reprennent le contrôle et cela près de 100 ans avant la conquête du reste de la Gaule.

Bref pas si fou ces Romains .

 Nicolas MORLOT.

En bref Beaumont de Pertuis un petit village perdu dans les collines ….. 0

En bref Beaumont de Pertuis un petit village perdu dans les collines …..

le 13/04/2016 0 partages 0 commentaires

Moines à Mane ? C'est breton ? Non Prouvençaù !!!

le 10/04/2016 18 partages 0 commentaires

Impressionable Méridionaux

le 11/11/2015 0 partages 0 commentaires

Silence on coupe.

le 27/10/2015 0 partages 0 commentaires

Rien qu'une larme dans tes yeux

le 23/07/2015 0 partages 0 commentaires

la cantatrice des collines

le 18/07/2015 0 partages 0 commentaires

Les moines de la Durance

le 16/07/2015 183 partages 1 commentaires

La Griffe du Diable

le 14/07/2015 0 partages 0 commentaires

CE BON ROY RENE

le 16/05/2015 0 partages 0 commentaires

PESTE, QU'ELLE FUT GRANDE !!

le 02/04/2015 178 partages 3 commentaires

Sacré Saint Pierre !

le 25/03/2015 0 partages 0 commentaires

Sainte Ursule à Pertuis.

le 13/03/2015 49 partages 2 commentaires

Bref les romains sont venus en Provence

le 25/01/2015 0 partages 0 commentaires

MANOSQUE LA FLEURIE ET MANOSQUE LA PUDIQUE

le 22/01/2015 0 partages 0 commentaires

LES CARMES PERTUISIENS

le 14/01/2015 0 partages 0 commentaires

NOEL EN PROVENCE

le 08/12/2014 507 partages 2 commentaires

Mistrau de dissate a jamai vist lou dilun

le 07/12/2014 129 partages 0 commentaires

LES TREIZE DESSERTS

le 04/12/2014 61 partages 3 commentaires

Nul ne doit irriter le lion

le 01/12/2014 118 partages 2 commentaires

Histoire Provençale : Connaissez vous la famille de RAFELIS ? (ou Raphaeli selon les lieux)

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Histoire Provençale et pertuisienne. Le Nom de Forbin vous parle t il ?

le 28/11/2014 55 partages 1 commentaires

Histoires provençale et pertuisienne. Pourquoi Les Papes en Avignon ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Histoire provençale et pertuisenne Toponymie ou étude des noms de villes ou de lieu.

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Morceau d'histoire pertuisienne spécial 11 novembre.

le 28/11/2014 0 partages 1 commentaires

Morceau d’Histoire pertuisienne et provencale. Connaissez-vous la maison de la Reine Jeanne ? (Rue de Beaujeu

le 28/11/2014 4 partages 1 commentaires

Légendes provençale: Roussillon...

le 28/11/2014 32 partages 0 commentaires

Morceaux d'Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Victor et Honoré-Gabriel Riqueti ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Morceau d’Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez vous Jean Maynier d'Oppede (1495-1558) et les Vaudois ?

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires

Morceau d’Histoire provençale et pertuisenne. Connaissez-vous Raymond de Turenne ?

le 28/11/2014 2 partages 2 commentaires

Histoire pertuisienne: le marché.

le 28/11/2014 0 partages 0 commentaires